3ème réunion du Comité directeur du projet "Améliorer les capacités d'éliminer et de prévenir la récurrence de pesticides obsolètes comme un modèle pour traiter des produits chimiques dangereux utilisés dans l'ex- Union soviétique"

Tbilisi, Georgia del 2 al 3 de febrero 2015

Aperçu: Le Secrétariat de la Convention de Rotterdam, avec PAN-UK met en œuvre l'une des composantes du projet GCP/RER/040/CE (EC269-940), qui couvre les activités liées à l'identification des pratiques à haut risque, les scénarios d'exposition aux pesticides, les groupes particulièrement vulnérables, et des activités de sensibilisation avec un accent sur les agriculteurs familiaux , qui sont clé dans la protection de la santé humaine et l'environnement lors de l’intensification de la production agricole durable. Comme les autorités nationales désignées à la Convention font partie de ce processus, le travail soutient également les gouvernements pour intégrer des dimensions sociales dans l'utilisation des pesticides lors du processus décisionnel national.

Langues de travail:: Anglais et géorgien

Organisateurs

L’atelier a été organisé par PAN-UK et la Convention de Rotterdam.

Objectifs de l’atelier

L'objectif était de présenter la mise en œuvre de la composante RC du projet et de l'impact positif réalisé jusqu'ici avec ce travail.

Type d’audience

Ils sont participés à la réunion les membres des ministères de l'Agriculture, de l'Environnement, les ONG, la Croix Verte, la Commission européenne, PAN-UK, et le PNUE.

Documents de l’ateier

 

TitleEnglish
Items: 2Load time table: 233.9789 msec
Agenda162.25 K
List of participants214.22 K

Résultats

La réunion a examiné le progrès global de l'ensemble du projet de 7 millions de dollars et d'autres mesures à prendre. Le Secrétariat avec PAN UK sont bien placés dans leur travail et ont mis en œuvre certaines des tâches déjà en avance sur le temps. En outre, le progrès dans le processus de ratification de l'Azerbaïdjan et le Tadjikistan a été soumis au Secrétariat. La Géorgie et le Kirghizistan ont présenté de nombreuses réponses concernant l'importation et la Géorgie a aussi présenté une proposition SHPF. Le contact avec un nouvelle AND du Kazakhstan a été renforcé. Dans l'ensemble, un impact très positif sur la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam a été déjà atteint.

Personne de contact

Christine Fuell: Christine.fuell@fao.org