Atelier sous-régional sur la formation et le renforcement de la collaboration entre les AND pour la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam au Burundi, au Cameroun, en République du Congo et au Gabon

Yaoundé, Cameroun du 16 au 19 novembre 2015

Langue de travail:: Français

Organisateurs

Le secrétariat de la Convention de Rotterdam en collaboration avec le bureau de la FAO au Cameroun et le bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale.




Objectifs de l’atelier

  1. Dispenser une formation à tous les participants sur les principales obligations au titre de la Convention de Rotterdam;
  2. Renforcer la collaboration entre les AND ainsi que les connaissances par le partage des expériences de l’ADN de la Belgique et du représentant de l’Agence européenne pour les produits chimiques (ECHA);
  3. Actualiser le plan d’action national pour la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam.

Type d’audience

  1. Les Autorités nationales désignées du Burundi, du Cameroun, de la République du Congo et du Gabon;
  2. Les principaux ministères chargés de la gestion des produits chimiques et les correspondants des Conventions de Bâle et de Stockholm au Cameroun.

Résultats

La réunion a rassemblé vingt-cinq participants de quatre pays d’Afrique centrale (Burundi, Cameroun, République du Congo et Gabon) représentant des Autorités nationales désignées (AND) et les principales parties prenantes des ministères de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Économie et du Commerce, des Douanes, des ONG, les correspondants nationaux des Conventions de Bâle et de Stockholm, l’AND de la Belgique et le représentant de l’Agence européenne pour les produits chimiques (ECHA).

La réunion a renforcé la coopération et la collaboration régionales parmi les AND. Elle a fourni aux Parties une assistance technique qui leur permettra d’assurer le suivi de leurs obligations au titre de la Convention de Rotterdam et a présenté aux AND des pays en développement et à celles des pays développés l’occasion de partager leurs expériences. Elle a également permis au représentant de l’Agence européenne pour les produits chimiques (ECHA) d’expliquer la procédure de consentement explicite applicable aux exportations de produits chimiques de l’Union européenne.

Documents de l’ateier

 

TitleFrench
Items: 1Load time table: 249.6231 msec
Report4.63 MB

Personne de contact

Mohamed El Hady Sidatt: mohamedelhady.sidatt@fao.org