Consultation sous-régionale des pays africains de langue officielle portugaise (PALOP) sur la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam

Praia, Cap-Vert, 6-10 mars 2017

Lieu: Hôtel Trópico, Praia, île de Santiago CP413, Cap-Vert

Aperçu: L’article 6 est censé aider les pays qui rencontrent des problèmes d’empoisonnements causés par des préparations pesticides particulièrement dangereuses.

Trois pays africains de langue officielle portugaise : le Cap-Vert, la Guinée-Bissau et São Tomé-et-Príncipe ont effectué une enquête auprès des communautés rurales au sujet de l’utilisation des pesticides et des pratiques employées, recueillant des informations sur les cas d’empoisonnement sur le terrain et sur les scénarios d’exposition, sur les groupes vulnérables ainsi que sur l’utilisation des solutions de remplacement des pesticides dangereux.

Langue(s) de travail: Portugais

Organisateurs

La consultation a été organisée par le Secrétariat de la Convention de Rotterdam à la FAO et le bureau de la FAO au Cap-Vert.

Objectifs de l’atelier

Cette consultation avait pour objectifs les suivants :

  1. Donner suite à la première consultation des pays africains lusophones
  2. Présenter et discuter les résultats des études de référence réalisées au Cap-Vert, en Guinée-Bissau et à São Tomé-et-Príncipe
  3. Discuter de la méthodologie appliquée pour la collecte de données dans les communautés rurales : perception et collaboration des agriculteurs, résultats attendus et réels, lacunes et difficultés, lien avec les activités normatives
    • Formuler des activités de suivi résultant de l’analyse des données avec différentes sources de financement ;
    • Faciliter les liens entre les décideurs et les informations recueillies
  4. Continuer de construire un réseau au niveau sous-régional pour les pays de langue portugaise et de créer des possibilités de coopération Sud-Sud
  5. Présenter les meilleures pratiques concernant les solutions de remplacement des produits chimiques dangereux (lutte intégrée contre les ravageurs (IPM), agroécologie) et examiner les possibilités de mise en œuvre au niveau national
  6. Structurer l’analyse des lacunes juridiques et des chances afin d’identifier de nouvelles mesures pour le recueil d’un soutien au niveau national 

Type d’audience

Les participants étaient en tout 26 venus de pays de langue portugaise : 10 du Cap-Vert, 4 de la Guinée-Bissau, 5 de São Tomé-et-Príncipe, 2 de l’Angola, 1 du Mozambique, 1 du Brésil et 1 du Mali, 1 de la République démocratique du Congo et 3 du Secrétariat de la Convention de Rotterdam basé à la FAO à Rome. 

Documents de l’ateier

 

TitleEnglish
Items: 3Load time table: 858.0145 msec
Agenda234.14 K
Lists Participants216.16 K
Report3.92 MB

Résutats

  • Production d’un document final contenant des recommandations ainsi que des propositions de travaux complémentaires à entreprendre en collaboration avec le Secrétariat et les autorités nationales du Cap-Vert, de la Guinée-Bissau et de São Tomé-et-Príncipe.
  • Présentation de l’approche des écoles pratique d’agriculture (« champ école ») ainsi que des difficultés éventuelles au niveau national et présentation des orientations concernant les écoles pratiques d’agriculture
  • Présentation de liens et de moyens permettant de gérer les risques d’exposition professionnelle aux pesticides, des mesures de sécurité au travail dans le domaine agricole, et promotion d’un travail décent en milieu rural dans le cadre de l’article 6.
  • Présentation d’outils importants concernant les aspects sociaux de l’utilisation des pesticides, notamment pour la gestion des pesticides et la prévention du travail des enfants.
  • Familiarisation, par le biais d’une visite sur le terrain, avec le système local de production agricole : production biologique et poursuite du développement des écoles pratiques d’agriculture pour la promotion de solutions de remplacement des pesticides au niveau national.
  • Discussion des difficultés liées à la préparation des notifications en application de l’article 5 et des propositions en application de l’article 6.

Médias

  1. Praia acolhe atelier de Consulta sub-regional dos países africanos lusófonos sobre a implementação da convenção de Roterdão de 6 a 10 março
  2. Iniciou hoje o atelier sobre consulta sub-regional dos países africanos lusófonos sobre a implementação da convenção de Roterdão
  3. Países de expressão portuguesa debatem gestão de pesticidas
  4. Praia acolhe atelier de consulta sobre a implementação da Convenção de Roterdão
  5. http://inforpress.publ.cv/ambiente/139942-paises-lusofonos-reunem-se-na-praia-para-debater-e-encontrar-solucoes-sobre-o-sistema-de-gestao-de-pesticidas
  6. http://inforpress.publ.cv/ambiente/139937-governo-reconhece-fragilidades-legislativas-de-cabo-verde-quanto-ao-uso-de-pesticidas
  7. Praia acolhe atelier de consulta sub-regional de países africanos lusófonos sobre Convenção de Roterdão
  8. Rotterdam Convention Sub-regional Meeting gathers representatives from Lusophone African countries to discuss on pesticides in Cabo Verde
  9. Lusophone African countries held talks on pesticides in Cabo Verde

Coordonnées de la personne à contacter

For questions regarding this workshop, please contact Nadia Correale (nadia.correale@fao.org).