Atelier de lancement – Formation sur la Convention de Rotterdam (CR), les réponses des pays importateurs, les mesures de réglementation finales (MRF) et les préparations pesticides extrêmement dangereuses visées à l’article 6 pour les Autorités nationales

Lilongwe (Malawi), du 17 au 21 juillet 2017

Lieu de l’atelier : Lilongwe (Malawi)

Points essentiels : le projet EP/GLO/785/UEP : « Renforcement des capacités de suivi et de déclaration des préparations pesticides extrêmement dangereuses » s’est fixé les objectifs suivants : i) Renforcer les capacités à signaler au secrétariat les problèmes causés par les préparations pesticides extrêmement dangereuses ; ii) Élaborer des programmes pilotes nationaux de suivi et de déclaration des préparations pesticides extrêmement dangereuses par le biais de l’organisation et de la convocation d’un atelier de lancement facilité par l’Autorité nationale désignée et le Secrétariat et visant à rassembler les principales parties prenantes, à identifier les régions et les cultures pilotes et à préparer le contenu de formation et la méthodologie de l’enquête ; iii) Former le personnel chargé de la surveillance de la santé et collecter des données par le biais du suivi des régions pilotes tout au long d’une même saison de culture ; iv) Donner aux Parties la possibilité de proposer pour inscription, au titre de l’article 6 de la Convention de Rotterdam, les préparations pesticides extrêmement dangereuses qui posent des problèmes dans les conditions d’utilisation ; dans ce cadre, cette activité a été organisée par le Malawi afin d’obtenir les résultats susmentionnés.

Objectifs de l’atelier : 

1.     Une vue d’ensemble de la Convention de Rotterdam, de son champ d’application, de ses fonctions et de la manière dont elle fonctionne (c’est-à-dire procédure de consentement préalable en connaissance de cause, échange de renseignements, circulaire PIC et documents d’orientation des décisions (DGD), etc.) ;

2.     L’Article 10, à savoir Obligations afférentes aux importations de produits chimiques inscrits à l’annexe III, c’est-à-dire Réponses des pays importateurs ;

3.     L’article 5, Procédure applicable aux produits chimiques interdits ou strictement réglementés, c’est-à-dire notifications de mesures de réglementation finales ;

4.     L’article 6, Procédure applicable aux préparations pesticides extrêmement dangereuses.

Langue de travail : anglais

Organisateurs : l’atelier a été organisé par le Secrétariat de la CR avec le soutien organisationnel du ministère malawite des Affaires environnementales. L’atelier est financé par le projet EP/GLO/785/UEP.

Groupe cible : le groupe cible se compose des AND et du personnel concerné du ministère malawite des Affaires environnementales, des enquêteurs qui mèneront l’enquête de terrain sur les cas d’empoisonnement, ainsi que d’ouvriers agricoles qui utilisent des pesticides.

Documents de l’ateier

 

TitleEnglish
Items: 1Load time table: 233.9908 msec
Report1015.11 K

Résultats

  • Dispense d’une formation et examen de la méthodologie en plénière, test préalable en groupes de travail
  • Test de la méthodologie sur le terrain avec des agriculteurs du Gala Estate Farm dans le district de Lilongwe (production de tabac et de noix de macadamia)
  • Adaptation du questionnaire aux conditions locales sur la base des desiderata et des observations des participants suite à l’essai sur le terrain
  • Présentation du formulaire relatif aux préparations pesticides extrêmement dangereuses et de l’article 6, et explication de l’importance de collecter de bonnes données de terrain pour la soumission d’une proposition d’inscription de préparation pesticide extrêmement dangereuse à l’issue du processus
  • Élaboration d’un projet de plan de travail en vue du démarrage des activités mi-août et de l’achèvement de l’enquête de terrain fin octobre ; novembre sera consacré à l’analyse des données et à la rédaction du rapport ; l’atelier national de validation des données aura lieu début décembre.

Coordonnées de la personne à contacter

Pour tout renseignement, veuillez contacter l’Autorité nationale désignée de la Convention de Rotterdam pour le Malawi, Mme Carol Theka, caroltheka@yahoo.com.