Atelier sous-régional de formation sur la Convention de Rotterdam, axé sur l’augmentation du nombre de notifications, à l’intention des Autorités nationales désignées

Surabaya (Indonésie), du 13 au 17 mars 2017

Lugar: Hôtel Majapahit

Points essentiels: Organisateur : l’atelier a été organisé conjointement par le Secrétariat, la Commission phytosanitaire pour l’Asie et le Pacifique et le gouvernement indonésien.

Langue de travail: anglais

Objectifs de l’atelier: l’atelier avait pour objectif global d’améliorer la capacité des pays à mettre en œuvre la Convention, notamment en ce qui concerne les notifications de mesures de réglementation finales.

Groupe cible: le groupe cible se compose des autorités nationales désignées de la Convention de Rotterdam de la Chine, du Laos, de l’Inde, de l’Indonésie, de la Malaise, du Népal, de la Thaïlande, du Sri Lanka et du Vietnam, ainsi que des parties prenantes concernées d’Indonésie.

Documents de l’ateier

 

TitleEnglish
Items: 1Load time table: 202.8932 msec
Report808 K

Résultats

Trente-trois participants venus de 9 pays ont assisté à l’atelier de formation. C’était, pour chacun des participants, la première fois qu’il recevait une formation pratique complète. Pour les AND ou le personnel technique désignée par celles-ci, les connaissances acquises au cours de l’atelier sont pertinentes pour la mise en œuvre efficace de la Convention. En tant que pays d’accueil, l’Indonésie était représentée par un total de 15 participants représentant toute une gamme de parties prenantes. Cela a permis de renforcer la sensibilisation à la Convention dans le pays.

Préalablement à l’atelier, comme on l’avait demandé, chaque pays a remis un rapport national présentant le système national de réglementation des pesticides et des produits chimiques industriels, l’état actuel d’avancement de la mise en œuvre de la CR et les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales désignées lors de l’exécution de leurs obligations au titre de la Convention.

L’atelier offrait un programme de formation pratique basé sur trois études de cas examinées en petits groupes de travail et portant sur la manière de remplir le formulaire de réponse concernant l’importation, les notifications de mesures de réglementation finales et les propositions pour inscription des préparations pesticides extrêmement dangereuses. En outre, des outils et des sources d’information pour l’évaluation des risques ainsi que des sources de renseignements complémentaires ont été présentés, et notamment la Boîte à outils d’homologation des pesticides de la FAO.

Résultats globaux :

  • Les participants ont bien compris les objectifs, les dispositions et les obligations de la Convention.
  • Acquisition d’une meilleure connaissance du fonctionnement de la Convention et familiarisation avec les formulaires et les outils.
  • Connaissance accrue de la manière d’utiliser les Boîtes à outils d’homologation des pesticides de la FAO et les autres sources d’informations sur les produits chimiques au cours du processus de prise de décision.
  • Échange par les pays de leur expérience de la mise en œuvre de la Convention et encouragement de la coopération entre les AND de la région ; promotion des synergies entre les conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm au niveau national.
  • Identification par chaque pays d’actions de suivi, ainsi que des besoins et des possibilités de collaboration et d’assistance technique à l’avenir.

Supports

Coordonnées de la personne à contacter

Pour de plus amples informations sur l’atelier, veuillez vous adresser à Yun Zhou (yun.zhou@fao.org).