Consultation sous-régionale pour les pays africains lusophones (Angola, Cap-Vert, Mozambique, Guinée-Bissau et São Tomé-et-Principe) aux termes de la Convention de Rotterdam sur l’impact social et environnemental de l’emploi de pesticides

Lisbonne, Portugal du 1er au 4 décembre 2015

Lieu: Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), Palácio Conde de Penafiel, Rua São Mamede ao Caldas 21, Lisbonne

Aperçu: La Convention de Rotterdam, avec ses travaux normatifs liés au commerce international des pesticides dangereux, joue un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs de sécurité alimentaire et de réduction de la pauvreté puisqu’elle contribue à une augmentation de la production agricole durable et à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable. La consultation vise à favoriser un dialogue sous-régional entre les cinq pays africains lusophones qui partagent des préoccupations environnementales et sociales semblables liées aux pesticides dangereux. L’article 6 de la Convention se rapporte directement à l’empoisonnement par les pesticides et aux groupes vulnérables, et c’est l’occasion de présenter l’expérience de la Convention en matière de collecte de données et de l’utiliser pour prendre des décisions en connaissance de cause au niveau national. C’est, de plus, l’occasion de renforcer la Stratégie régionale de sécurité alimentaire et nutritionnelle (ESAN-CPLP) adoptée par la CPLP en 2012 et considérée comme une étape importante pour le mandat et le travail de la FAO et le renforcement de la collaboration fructueuse au sein de ce cadre.

Langues de travail: Anglais et portugais

Organisateurs

Le Secrétariat de la Convention de Rotterdam à la FAO, en collaboration avec la représentation de la FAO au Portugal.

Objectifs de l’atelier

Les objectifs de l'atelier étaient les suivants:

  1. Renforcer la Convention de Rotterdam et sa mise en œuvre (art 5, art 10, art 12, art 6);
  2. Établir un réseau lusophone au niveau sous-régional;
  3. Identifier les mesures principales concernant l’impact social et environnemental de l’emploi de pesticides et les recommandations pour le Secrétariat;
  4. Introduire des possibilités de lier le travail normatif au travail sur le terrain (solutions non chimiques de remplacement des pesticides, Écoles pratiques d’agriculture-Gestion intégrée des parasites) ;
  5. Organiser au niveau local des activités en vue de la collecte de données sur l’impact environnemental et social de l’emploi de pesticides.

Type d’audience

Parties prenantes concernées des ministères de l’Environnement, de l’Agriculture et de la Santé, ONG et autorités nationales désignées de la Convention de Rotterdam des cinq pays africains de langue portugaise : Angola, Cap-Vert, Mozambique, Guinée-Bissau et São Tomé-et-Principe. Également, un représentant du bureau sous-régional de la FAO en Afrique australe (FAO-SFS), l’ONG PAN-UK, un délégué du ministère brésilien de l’environnement, un représentant de la CPLP (Communauté des pays de langue portugaise).

Documents de l’ateier

 

TitleEnglish
Items: 3Load time table: 202.8276 msec
Agenda259.47 K
List of Participants206.03 K
Report1.3 MB

Informations à l’intention des participants

Please download the Information for Participants.

Personne de contact