Atelier sur l’élaboration de systèmes harmonisés pour l’homologation des pesticides et sur la mise en place d’un comité directeur de projet pour le projet « Élimination des pesticides périmés, y compris les POP, promotion des solutions de remplacement et r

Claxton Bay (Trinité-et-Tobago), du 13 au 17 février 2017

Lieu de l’atelier : Hôtel et Centre de conférences Cara Suites, Southern Main Road, Claxton Bay (Trinité-et-Tobago)

Points essentiels : le Secrétariat de la Convention de Rotterdam a fourni des fonds pour que les AND puissent participer à l’atelier de la FAO sur l’élaboration de systèmes harmonisés d’homologation des pesticides et sur la mise en place d’un comité directeur de projet pour le projet du FEM « Élimination des pesticides périmés, y compris les POP, promotion des solutions de remplacement et renforcement de la gestion des pesticides aux Caraïbes ». Ces travaux viennent à l’appui de l’élaboration et de la notification de mesures de réglementation finales. On a présenté, en outre, les obligations générales et les avantages de la Convention de Rotterdam, ainsi que les travaux les plus récents, et ceux qui étaient prévus, sur les solutions de remplacement et les préparations pesticides extrêmement dangereuses. Cette approche permet d’optimiser les ressources et d’exploiter les synergies qui existent entre les projets mis en œuvre par la FAO et l’application de la Convention de Rotterdam.

Organisateurs : Les 2 ateliers ont été organisés par l’équipe Gestion des pesticides de la FAO (Rome) dans le cadre de projets financés par le FEM et l’U.E.

Langue de travail : anglais

Objectifs de l’atelier : les 12 pays des Caraïbes participant à l’atelier amélioreront leur capacité à élaborer des systèmes harmonisés d’homologation des pesticides et de renforcement de la gestion des pesticides aux Caraïbes. De surcroît, ils seront en mesure d’utiliser cette capacité pour la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam.

Groupe cible : le groupe cible se composait de représentants des ministères de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Santé et du Développement, des AND de la Convention de Rotterdam, de la société publique de 12 îles des Caraïbes, ainsi que d’agents FAO de la protection phytosanitaire de la région.

Résultats

Les 12 pays des Caraïbes qui ont participé à l’atelier ont amélioré leur capacité à gérer les pesticides de manière durable aux Caraïbes et sont au courant des mesures à prendre pour la ratification et la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam.

Coordonnées de la personne à contacter

Pour de plus amples informations sur l’atelier, veuillez vous adresser à Christine.Fuell@fao.org.