Préparations pesticides extrêmement dangereuses (PPDE)

Certaines formulations de pesticides ne peuvent pas être utilisées en toute sécurité selon les conditions d'utilisation dans les pays en développement ou les pays à économie en transition. En raison de circonstances climatiques, socioéconomiques ou autres, ils peuvent entraîner des effets graves sur la santé ou l'environnement observables dans une courte période.

La Convention de Rotterdam, en vertu de l'article 6, offre à ces pays la possibilité de proposer des produits chimiques formulés à des fins pesticides, en tant que formulations pesticides extrêmement dangereuses (SHPF) qui causent des problèmes dans des conditions d'utilisation dans le pays.

Ces propositions seront examinées par un comité d'experts sur la gestion des produits chimiques et la formulation des questions sera éventuellement recommandée par le Comité d'examen des produits chimiques pour inclusion dans l'annexe III de la Convention. Si toutes les Parties sont d'accord, cette formulation sera alors soumise à la procédure PIC, un échange d'informations structuré qui permettra à toutes les Parties de prendre des décisions éclairées à l'égard d'un tel produit chimique et contribuant ainsi à la protection de la santé humaine et de l'environnement.

Le Secrétariat offre aux Parties la possibilité de recevoir une assistance technique pour la mise en place d’un programme de suivi et de notification des incidents et de recueillir des preuves d'incidents d'intoxication.

Un kit sur les PPDE contenant notamment des éléments visant à sensibiliser sur les problèmes, fourni une assistance pour comprendre les exigences de l'article 6, en soutenant les activités de planification et de suivi et en signalant les incidents au Secrétariat.

Les procédures relatives à l’élaboration de propositions concernant les PPDE sont décrites ici.

Les PPDE qui figurent actuellement à l’annexe III à la Convention et les propositions qui sont en cours d’examen en vue de l’inscription des préparations qu’elles concernent à l’annexe III sont disponibles ici.