Stage de formation sur « La lutte contre les formes dangereuses de travail des enfants et la réduction des risques posés par les pesticides dangereux » dans la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord (NENA).

2 sessions de trois heures (les 2 et 6 septembre 2021)

Faits saillants : 2021 a été déclarée « Année internationale de l’élimination du travail des enfants » et le travail des enfants est surveillé dans le cadre de l’Agenda 2030 par le biais de la cible 8.7 des ODD. La FAO contribue à cette action importante qui vise à intensifier les efforts déployés en donnant la parole aux acteurs du monde agricole et en obtenant leur engagement au niveau régional, ainsi qu’en augmentant la visibilité des progrès et des réalisations accomplis.

Actuellement, la part du secteur agricole dans le travail des enfants est de 71 %, celui-ci concernant 88 millions de garçons et 64 millions de filles[1], et près de la moitié du travail des enfants au niveau mondial est considéré dangereux. En Asie, 58 % des 62 millions d’enfants travailleurs du continent sont employés dans le secteur de l’agriculture.

Ce travail comprend la manipulation et l’utilisation de pesticides, travail qui est considéré dangereux et n’est pas autorisé pour les moins de 18 ans. Tous ne sont pas exposés de manière égale aux pesticides dangereux et pour des raisons biologiques, mais aussi comportementales, sociales et économiques, certains groupes peuvent être plus menacés et plus vulnérables. Les enfants peuvent être exposés aux pesticides directement, lors de leur mélange ou de leur application, ou indirectement, lorsqu’ils jouent dans des champs où des pesticides ont été utilisés, ou à la maison si les conteneurs de pesticides sont entreposés dans des conditions inadéquates et dangereuses. Comme les enfants sont encore en plein développement physique et mental, ils sont particulièrement sensibles aux effets toxiques aigus et chroniques potentiels des pesticides.

Le Secrétariat de la Convention de Rotterdam basé à la FAO (NSPRD) et l’équipe de prévention du travail des enfants dans l’agriculture au sein de l’équipe sur le travail décent en milieu rural de l’ESP ont établi une collaboration à long terme, qui leur permet de jouer un rôle important dans la détection et la réduction des risques posés par les pesticides dangereux, et d’identifier les situations à haut risque et dangereuses ainsi que les groupes vulnérables, dont les enfants, dans de nombreux contextes régionaux.

Organisateurs : La FAO (le Secrétariat de la Convention de Rotterdam – Division de la production végétale et de la protection des plantes (NSP) – et l’équipe de prévention du travail des enfants en agriculture – Division de la transformation rurale inclusive et de l’égalité des sexes (ESP)) – ainsi que le Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord (NENA)..

Langue de travail : Anglais et arabe

Objectifs de l'atelier : Cette formation a pour principal objectif de renforcer les capacités techniques des acteurs du monde agricole, afin qu’ils puissent s’attaquer au problème que présentent les formes dangereuses de travail des enfants et réduire les risques que posent les pesticides dangereux pour les enfants, ainsi que de faciliter l’échange d’expérience entre les participants.

Ce mini-stage a fourni l’occasion de présenter les nouvelles publications sur la promotion des mesures de protection de la santé et de la sécurité au travail et la réduction des formes dangereuses de travail des enfants, élaborées récemment par les deux équipes :  

  • La note technique à l’intention des acteurs du monde agricole : « La lutte contre les formes dangereuses de travail des enfants et la réduction des risques posés par les pesticides dangereux », qui a pour objectif de fournir aux différentes parties prenantes tout un éventail d’informations relatives aux pesticides dangereux et au travail/à la sécurité des enfants, les informant du rôle qu’elles peuvent jouer et leur fournissant des outils et des ressources qui leur permettront de s’attaquer à ce problème. http://www.fao.org/3/cb3586en/cb3586en.pdf.

  • La note d’information et appel à l’action : « L’élimination des formes dangereuses de travail des enfants par l’adoption de pratiques agricoles sûres et durables », qui a pour objectif de mieux faire connaître le problème des pesticides dangereux et du travail des enfants et d’illustrer le rôle de la FAO et les possibilités qu’elle offre en ce qui concerne la résolution de ces problèmes en vue d’une mobilisation efficace des ressources. http://www.fao.org/3/cb3587en/cb3587en.pdf.

Audience: 35 participants parmi les acteurs du monde agricole (Ministères de l’Agriculture, du Travail, de l’Environnement, de la Santé, Autorités nationales désignées (AND) de la Convention de Rotterdam, organisations de femmes rurales et de producteurs ruraux et services agricoles, départements de l’agriculture et de la vulgarisation, chercheurs en agronomie, etc.) de l’Égypte, du Maroc, de la Tunisie, du Liban et de la Palestine.

Résultats:

  • Renforcement de la sensibilisation des acteurs du monde agricole aux risques posés par les pesticides dangereux et aux stratégies permettant de réduire le travail des enfants dans l’agriculture
  • Diffusion d’outils innovants sur la santé et la sécurité au travail et la gestion des pesticides
  • Identification de mesures potentielles (y compris création de partenariats) que les parties prenantes nationales pourraient prendre afin de réduire l’exposition des enfants aux pesticides dans leur travail.

Personne à contacter :Nadia Correale : nadia.correale@fao.org

Documents d'atelier

 

TitleEnglish
Items: 1Load time table: 436.8061 msec
Concept note86.06 K