Atelier sous-régional pour renforcer la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam

Dakar, Sénégal, 28-30 novembre 2023

Contexte : La Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international est un accord multilatéral juridiquement contraignant sur l’environnement, qui est entré en vigueur en 2004. Le Bénin, le Cameroun, le Maroc, le Sénégal, le Tchad et la Tunisie sont tous Parties à la Convention de Rotterdam. Ils ont été identifiés parmi les Parties ayant besoin d’une assistance technique dans le cadre du projet Global Public Goods and Challenges financé par l’UE intitulé « Mise en œuvre des activités approuvées par la Conférence des Parties à la Convention de Rotterdam en 2019 pour l’exercice biennal 2020-2021 ».

Organisé par : le Secrétariat des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm, Centre régional des conventions de Bâle et de Stockholm situé au Sénégal.

Langue de travail : français

Objectifs de la réunion : L’objectif prioritaire de cet atelier est de renforcer les capacités des Parties participantes à mettre en œuvre le Convention de Rotterdam et à se conformer pleinement à ses dispositions, y compris la soumission des réponses manquantes concernant l’importation de produits chimiques inscrits à l’Annexe III de la Convention.

Public cible : L’atelier s’adresse en premier lieu aux autorités nationales désignées et aux autres représentants gouvernementaux concernés ayant un rôle à jouer dans la mise en œuvre de la Convention de Rotterdam.

Documents de l'atelier

 

TitleFrench
Items: 2Load time table: 327.6031 msec
Agenda326.32 K
Report 1.41 MB

Coordonnées

Pour de plus amples renseignements sur la réunion, veuillez contacter Jost Dittkrist (jost.dittkrist@un.org).