Le blog de BRS

Minimize

Questions clés

BRS soutient l'objectif de développement durable sur l'égalité des sexes
Minimize

Annonces

Une liste des notes conceptuelles concernant les contributions financières volontaires pour l'exercice biennal 2016/17 est maintenant disponible sur les sites Internet du BRS.

Les notes conceptuelles succinctes de contributions volontaires, financières 2016-17 maintenant disponible

Les notes conceptuelles succinctes de contributions volontaires, financières 2016-17 maintenant disponible
 

Le Secrétariat remete la promesse de BRS Genève, signée sur la parité des sexes à M. Michael Moller, directeur général de l'ONUG.

Genève, promesse sur la parité

Genève, promesse sur la parité

 

Le Secrétariat a été averti que plusieurs courriels ont récemment été envoyés en utilisant de manière frauduleuse, soit le nom du Secrétaire Exécutif des conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm, soit celui d'autres membres du personnel, et cela en prétendant en être l'auteur de part la signature ou l'adresse utilisée.Veuillez prendre connaissance de la communication du Secrétariat à ce sujet.

Courriels frauduleux

Le Secrétariat a été averti que plusieurs courriels ont récemment été envoyés en utilisant de manière frauduleuse, soit le nom du Secrétaire Exécutif des conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm, soit celui d'autres membres du personnel, et cela en prétendant en être l'auteur de part la signature ou l'adresse utilisée.Veuillez prendre connaissance de la communication du Secrétariat à ce sujet.

Recevez-vous le Bulletin mensuel BRS #Detox?

Recevez-vous le Bulletin mensuel BRS #Detox?

Avant les triples CDP en avril 2017, obtenez les dernières informations sur tout ce qui touche la gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets directement dans votre boîte de réception chaque moi...

Recevez-vous le Bulletin mensuel BRS #Detox?

Recevez-vous le Bulletin mensuel BRS #Detox?
 
Propositions d’amendement à la Convention de Rotterdam pour examen à la CdP-8

Propositions d’amendement à la Convention de Rotterdam pour examen à la CdP-8

Deux lettres ont été envoyées en octobre pour informer les Parties 6 mois à l'avance de la CdP-8 de ces propositions.

Propositions d’amendement à la Convention de Rotterdam pour examen à la CdP-8

Propositions d’amendement à la Convention de Rotterdam pour examen à la CdP-8

Deux lettres ont été envoyées en octobre pour informer les Parties 6 mois à l'avance de la CdP-8 de ces propositions.

Sierra Leone devient la plus récente Partie, 156ème, à la Convention de Rotterdam

Sierra Leone devient la plus récente Partie, 156ème, à la Convention de Rotterdam

Sierra Leone a adhéré à la Convention de Rotterdam en déposant les instruments d'adhésion aux Conventions de Rotterdam et de Bâle le 1er novembre 2016. L’entrée en vigueur sera le 3...

Sierra Leone devient la plus récente Partie, 156ème, à la Convention de Rotterdam

Sierra Leone devient la plus récente Partie, 156ème, à la Convention de Rotterdam
 
Résultats de la 12ème réunion du Comité d'étude des produits chimiques

Résultats de la 12ème réunion du Comité d'étude des produits chimiques

La version préliminaire en anglaise du rapport de la réunion du CEPC.12 est maintenant disponible.

Résultats de la 12ème réunion du Comité d'étude des produits chimiques

Résultats de la 12ème réunion du Comité d'étude des produits chimiques
 
Minimize

Actualités de la Convention de Rotterdam

Syndicate
La Convention de Rotterdam lance une formation en ligne sur les enfants et la gestion des pesticides

Les dimensions sociales de l’emploi de pesticides en agriculture sont examinées dans ce nouveau cours de formation en ligne, qui vise à réduire l’exposition des enfants aux pesticides.

La Convention de Rotterdam lance une formation en ligne sur les enfants et la gestion des pesticides

La Convention de Rotterdam lance une formation en ligne sur les enfants et la gestion des pesticides

La FAO a récemment lancé un nouveau cours de formation en ligne conçu pour renforcer la sensibilisation à l’importance de bien gérer les pesticides et d’éliminer le travail des enfants dans le secteur de l’agriculture.

Il est estimé que jusqu’à 98 millions de garçons et filles âgés de 5 à 17 ans travaillent dans le secteur de l’agriculture. Au niveau mondial, environ 60 pour cent des travailleurs infantiles ont été recensés dans l’agriculture et ce secteur est l’un des plus dangereux du point de vue des décès liés au travail, des accidents non mortels et des maladies professionnelles. Trop souvent, les enfants continuent de se trouver en contact avec des produits chimiques dangereux.

Le cours de formation de deux heures, qui porte sur la réduction des risques liés aux pesticides (et s’adresse aux responsables des politiques agricoles), vise à renforcer des compétences pratiques spécifiques. Il présente aux participants une série de scénarios liés aux problématiques réelles du travail agricole et de la gestion des pesticides.

« Il s’agit d’une ressource essentielle, qui permet à ceux qui suivent le cours de mieux comprendre les dangers très réels que présentent les produits chimiques toxiques pour les êtres humains et l’environnement. Si nous parvenons ainsi à sensibiliser ceux qui occupent des postes de pouvoir, nous pourrons exercer une influence. Ce cours est différent en ce qu’il est interactif et peut être suivi de n’importe où. Par conséquent, je suis persuadée qu’il offre un moyen de faire passer notre message et permettra de tirer des enseignements », a observé Elisabetta Tagliati, Chargée de programme pour la Convention de Rotterdam.

Le cours de formation en ligne traite de thèmes allant de la manière dont les programmes agricoles peuvent aider à lutter contre le travail des enfants dans le secteur de l’agriculture à la législation nationale et internationale visant à endiguer les tendances actuelles.

Nous aimerions inviter toutes les parties intéressées à regarder et à travailler ce cours.

Communiqué de presse: des experts chimistes des Nations Unies ouvrent la voie à une gestion plus durable des produits chimiques

Les résultats de la récente réunion du CEPC-12 de la Convention de Rotterdam et le CECOP-12 de la Convention de Stockholm sont maintenant disponibles en ligne, avec de nouvelles annonces de produits chimiques proposés aux Conférences de Parties à Genève en 2017.

Communiqué de presse: des experts chimistes des Nations Unies ouvrent la voie à une gestion plus durable des produits chimiques

Communiqué de presse: des experts chimistes des Nations Unies ouvrent la voie à une gestion plus durable des produits chimiques
 
Les pays du Pacifique font des progrès sur les pesticides à l'atelier de la Convention de Rotterdam

Les Îles Cook ont récemment organisé un atelier pour 35 participants de 11 pays qui ont accepté 25 recommandations sur une utilisation plus durable de pesticides dans les nations du Pacifique.

Les pays du Pacifique font des progrès sur les pesticides à l'atelier de la Convention de Rotterdam

Les pays du Pacifique font des progrès sur les pesticides à l'atelier de la Convention de Rotterdam
 
Les préparatifs s’intensifient pour les triple conférences des Parties (CdP) de 2017: Genève, Suisse

Les Parties ont été officiellement informées des conférences des Parties aux conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm, comportant un segment de haut niveau, qui se tiendra à Genève du 24 avril au 5 mai 2017.

Les préparatifs s’intensifient pour les triple conférences des Parties (CdP) de 2017: Genève, Suisse

Les préparatifs s’intensifient pour les triple conférences des Parties (CdP) de 2017: Genève, Suisse
 
La mise à jour du Plan d'Action du BRS sur la parité est en ligne.

Reflecting the Secretariat’s commitment to taking action to reduce gender inequalities, the updated BRS Gender Action Plan is now available.

La mise à jour du Plan d'Action du BRS sur la parité est en ligne.

La mise à jour du Plan d'Action du BRS sur la parité est en ligne.
 
Promouvoir une agriculture durable: défis uniques dans les petits Etats insulaires en développement (PEID)

L'équipe Convention de Rotterdam collabore avec les parties intéressées à Sao Tomé-et-Principe et Cabo Verde pour minimiser les impacts potentiels des pesticides nocifs.

Promouvoir une agriculture durable: défis uniques dans les petits Etats insulaires en développement (PEID)

Promouvoir une agriculture durable: défis uniques dans les petits Etats insulaires en développement (PEID)

Les pays en développement sont submergés de pesticides ; renforcer la sensibilisation du public à leurs risques demeure un défi majeur.

Septembre 2016, Rome – « Une action urgente s’impose pour assurer l’avenir et la sécurité alimentaire des petits États insulaires en développement (PEID) face aux effets disproportionnés du changement climatique », a déclaré Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors d’une récente conférence.

Pour les États insulaires du Cap-Vert et de São Tomé-et-Principe, ce n’est qu’un aspect de la garantie de la sécurité alimentaire pour tous. Cette sécurité dépend aussi fortement du développement de leurs capacités à exploiter indépendamment leurs terres agricoles afin de devenir moins tributaires des importations de denrées alimentaires.

Chacun de ces pays est pauvre en ressources naturelles et en terres arables, et sujet à la sécheresse. Par conséquent, la mise en place de systèmes d’agriculture durable n’est pas une tâche facile.

Lors d’une réunion tenue l’année dernière à Lisbonne (Portugal), la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et la Convention de Rotterdam (CR) ont conjugué leurs efforts pour adopter une nouvelle stratégie visant à surveiller la sécurité alimentaire et nutritionnelle des pays, et notamment des PEID.

Comme c’est le cas dans toutes les exploitations agricoles du monde entier, on a recours aux pesticides – y compris insecticides, herbicides, fongicides, rodenticides et nématicides – pour améliorer le rendement des cultures. Bien qu’ils puissent avoir des effets néfastes sur l’environnement et la santé humaine, ils conservent leur attrait pour l’accroissement de la production agricole.

Et ceci, malgré le fait qu’une étude menée par la FAO en 2012 analysant des données recueillies entre 1990 et 2009 ait révélé qu’une augmentation de 1,9 pour cent de l’utilisation de pesticides ne résultait qu’en un accroissement de 1 pour cent du rendement des cultures.

Étant donné l’insuffisance de données solides permettant de déterminer l’ampleur de l’utilisation des pesticides au Cap-Vert et à São Tomé-et-Principe, la FAO a entrepris en juillet, dans chacune des îles, une mission d’étude financée par l’U.E. en vue d’examiner l’utilisation des pesticides dans les communautés rurales. La mission avait pour objet tout d’abord de confirmer si l’on y utilisait ou non des pesticides et d’informer par la suite des dangers liés à leur emploi.

À São Tomé-et-Principe, on a constaté que les petits exploitants agricoles de ces îles ne portaient pas de vêtements ni d’équipements de protection durant leur travail. L’un des objectifs à long terme consiste à renforcer la sensibilisation aux risques liés à l’utilisation de pesticides et d’encourager le recours à des produits de substitution plus sûrs en remplacement des produits chimiques dangereux.

Dans le cadre de son engagement d’assurer un soutien à ces îles par le biais de conseils en matière d’élaboration de politiques, d’analyses et d’une assistance technique, la FAO vise également à les aider à parvenir à un développement durable.

Comme mesure supplémentaire visant à améliorer la gestion des pesticides et à éviter les empoisonnements potentiellement graves par ces substances, la FAO appelle tous les pays à adhérer au Code de conduite international sur la gestion des pesticides. Il s’agit d’un cadre volontaire qui encourage les meilleures pratiques afin d’éviter et de réduire l’exposition aux pesticides lors de leur manipulation, entreposage, transport, utilisation et élimination.

Une réunion de partage des connaissances aura lieu en janvier 2017 dans le but de passer en revue les pratiques employées au Cap-Vert et à São Tomé-et-Principe et d’adopter un cadre permettant d’introduire dans les méthodes de culture l’utilisation de produits de substitution en remplacement des pesticides dangereux.
Les scientifiques se réunissent pour protéger la santé humaine et l’environnement.

Le Comité d’études de produits chimiques de la Convention de Rotterdam (CEPC.12) se réunira à Rome du 14 au 16 septembre pour considérer l’inscription de nouveaux produits chimiques et pesticides dangereux.

Les scientifiques se réunissent pour protéger la santé humaine et l’environnement.

Les scientifiques se réunissent pour protéger la santé humaine et l’environnement.
 
Nous sollicitons votre opinion sur la façon d’avancer « De la Science à l’Action »

Le Secrétariat lance un processus de consultation en ligne pour une intégration renforcée de l’interface science-politique.

Nous sollicitons votre opinion sur la façon d’avancer « De la Science à l’Action »

Nous sollicitons votre opinion sur la façon d’avancer « De la Science à l’Action »
 
Documents disponibles pour la prochaine réunion du Comité d'étude des produits chimiques (CEPC.12)

Les documents de la douzième réunion du CEPC, se tenant du 14 au 16 septembre 2016 au siège de la FAO à Rome, sont maintenant disponibles.

Documents disponibles pour la prochaine réunion du Comité d'étude des produits chimiques (CEPC.12)

Documents disponibles pour la prochaine réunion du Comité d'étude des produits chimiques (CEPC.12)
 
Examen sur les Synergies: lancement des enquêtes électroniques

Les enquêtes électroniques sont maintenant disponibles en ligne pour recueillir des données et des commentaires sur le processus de synergies.

Examen sur les Synergies: lancement des enquêtes électroniques

Examen sur les Synergies: lancement des enquêtes électroniques

Lors de la réunion ordinaire tenue en 2015, les conférences des parties aux Conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm (BRS) ont décidé de revoir les dispositions relatives aux synergies lors de leurs réunions en 2017 (BC-12/20, RC-7/10 et SC -7/28). Avec l'objectif de recueillir des données pour informer ce processus d'examen, des enquêtes électroniques ont été envoyées à toutes les parties prenantes. Les enquêtes électroniques sont également accessibles via les liens ci-dessous.

Parties
Cliquez ici pour accéder à l’enquête électronique pour les parties. La date limite de soumission est le 5 août 2016.

BCRC et SCRC
Cliquez ici pour accéder à l’enquête électronique pour BCRC et SCRC. La date limite de soumission est le 22 juillet 2016.

Bureaux de la FAO dans les pays
Cliquez ici pour accéder à l’enquête électronique pour les bureaux de la FAO dans les pays. La date limite de soumission est le 22 juillet 2016.

Les partenaires
Cliquez ici pour accéder à l’enquête électronique pour les partenaires. La date limite de soumission est le 22 juillet 2016.

Le personnel du Secrétariat
Cliquez ici pour accéder à l’enquête électronique pour le personnel du Secrétariat. La date limite de soumission est le 22 juillet 2016.

Minimize

Prochaines réunions

Minimize

Réunions récentes